portraitwebsite.png

De mon enfance nomade, j’ai ramené un souvenir puissant des couleurs du monde et une envie d’attachement à la terre et l’exploration de la beauté sous toutes ses formes. Artiste autodidacte inspirée par les frontières de l'abstraction et les maîtres de la couleur, j’ai longtemps vécu à l’étranger, et exposé mes œuvres en France et au Royaume-Uni.

C'est en confrontant mon émotion de voyageuse à la technique picturale académique qu’est née une forme d’expression libre, ouverte sur l'inattendu, l'évocation du ressenti du spectateur face à une nature puissante où les couleurs et la lumière sont omniprésentes.

Je vous propose à travers la couleur un voyage d’une exécution classique familière à la création d’une nouvelle technique, qui exprime un univers onirique à peine exploré. En partant de l’huile sur toile, travaillée au couteau, explorant le phénomène de la répétition et de la série qui, peu à peu, envahit un mur, l’espace est saturé, ramenant le vivant, symbolisé par la couleur, sur les murs dressés par l’homme, faisant tomber la barrière entre intérieur et extérieur. Ce travail sous forme de polyptique à géométrie variable crée un univers où l’élément unique ne prend sa dimension que quand il s’insère dans un ensemble.

De là est né le sentiment que chaque création n’était qu’un fragment intégré à la toile du monde.

A partir du thème classique et innocemment décoratif de l’élément végétal, je vous invite à me suivre dans un univers de plus en plus déconstruit, passant à une technique mixte d’encre et d’aquarelle sur papier. La fluidité du médium mariée à son imprévisibilité permet de pousser encore plus loin l’unicité de chaque élément. Le découpage de ces papiers puis leur reconstitution est né d’une volonté de reproduire le phénomène de diffraction et de renaissance perpétuel de la nature.

Petit à petit, le tissage de ces fragments de papiers peints s’est imposé, créant le lien entre tous les phénomènes évoqués ci-dessus. Chaque brin, chaque couleur demeure un élément unique, que la technique du tissage permet de lier entre eux de manière indéfectible.

Enfin, ces tissages découpés servent à constituer des éléments simples, à peine des esquisses d’images, porteurs d’une imagerie onirique et d’une poésie intrinsèque, occupant l’espace et revenant au début du cycle de création où le spectateur, confronté aux couleurs du monde, est ramené à l’évocation d’un ailleurs.

Expositions :

2012 - Carpe Diem Galerie, Paris (France)

2016 - Salon des Arts Visuels, Paris (France) - Lauréate du Prix du public

2017 - Candid Arts Trust, London (Royaume-Uni)

2018 - Jona Quest Art Gallery, Greenwich (Royaume-Uni)